Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 23 octobre 2010

prière de ne pas stresser !

C'est avec trois litres d'huile pour une olive, que tout futur Templier se prépare à passer une de ces nuits cataloguées comme la  plus longue et la plus courte de la vie d'un coureur, la veille de la course. Révisant encore et encore son matériel, sa lampe frontale contrôlée tellement de fois que les piles ont fondu, refait cent fois dans sa tête le parcours de la course, déroulé trois km de papier woua woua en cas de manifestation intempestive de ces satanés intestins noués comme une cravate sur un jeune marié. Et, malgré tout, une angoisse indescriptible lui torture les méninges, "suis-je prêt à affronter ça ?" "combien de temps je vais y mettre ?" est-ce que j'ai pris assez de ravito ?" ais-je pris assez de papier woua woua ?" "pourquoi je suis énervé" "faut que j'aille faire pipi" "faut que j'aille faire popo" "même pas peur" bref, ça ne tourne plus rond depuis un bout de temps dans la tête du coureur et c'est normal, on est dans la démesure et ça ne sera pas forcément une partie de plaisir à moins qu'il y ait de la joie dans la douleur !!! Mais même gavé de stress à ne plus tenir sur les guibolles, le gars il va y aller et faire comme les 2 800 autres zinzins tout autant morts de trouille que lui, dès les fumigènes, dès la musique qui vous prend aux tripes, le regard humide est déjà tourné vers le causse qui t'attend les bras ouverts et remplis d'aiguilles de cade, plus qu'une obsession en tête, arriver coûte que coûte. C'est comme ça et on n'y peut rien. C'est peut-être pour ça qu'on l'aime cette course et qu'on y revient tout le temps.

BONNE COURSE à tous et RdV à l'arrivée et surtout faites-vous plaisir

20:05 Publié dans TRAIL | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.